Les enfants d'Essania

Forum spirituel
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pratiques spirituelles et Eveil Intérieur

Aller en bas 
AuteurMessage
Hervé ZG
Grande Inspirée
avatar

Nombre de messages : 213
Age : 54
Localisation : Terre
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Pratiques spirituelles et Eveil Intérieur   Ven 11 Jan - 3:45

Extraits du livre "Pratique spirituelle et Eveil Intérieur" par Salim Michaël Chapitre 5 - Passivité mentale et paresse




Tout aspirant qui s'est lancé dans une voie spirituelle doit se tenir sans cesse sur ses gardes afin de faire face à un danger particulier qui le guette à chaque pas, et dans lequel il risque de sombrer pratiquement dès le début de son aventure dans une contrée invisible dont les lois appartiennent à un Univers qu'il ne peut espérer comprendre avec l'état d'esprit depuis lequel il entreprend ce voyage.

Il doit veiller et demeurer extrêmement vigilant s'il ne veut pas s'égarer en route et s'il désire sincèrement se connaître et connaître la réalité derrière tous les phénomènes visibles, que ceux-ci concernent des êtres vivants ou des choses apparemment inertes.

Il lui faut, pour commencer, accepter le fait qu'il existe en tout homme et en toute femme, quasiment sans exception, —' et cela, depuis leur plus tendre enfance— une tendance à une certaine passivité d'esprit, une sorte d'inertie particulière qui leur reste voilée à cause de sa subtilité et qui, au fond, ne diffère guère de celle d'un animal. Le chercheur lui non plus — malgré un certain degré d'enthousiasme qu'il peut avoir en lui au début de son voyage spirituel — ne peut échapper à ce problème.

Si cela lui était possible, l'être humain ne voudrait que se laisser aller et se réjouir tranquillement de tous les plaisirs que la vie existentielle lui offre, sans rien faire d'autre ! Ainsi, il ne ferait que demeurer dans un état d'inertie perpétuelle qui ne pourrait qu'aboutir à la destruction de son être et à l'arrêt définitif de son évolution. (...)

Un débutant sur le Sentier doit comprendre que ce n'est pas parce que, poussé par ses aspirations spirituelles, il ressent à un moment donné un certain enthousiasme qu'il sera pour autant exempté de la confrontation avec ce problème fondamental. La passivité le guette à chaque instant, pareille à une araignée à l'affût de sa proie. Comme tout un chacun, l'aspirant aussi porte en son être le germe de cette tendance qui intervient dans tout ce qu'il fait dans la vie extérieure. Sans en avoir conscience, il ne cherche, la plupart du temps, que la facilité — et cela, même lorsqu'il se lance dans une pratique spirituelle.

Cette subtile passivité d'esprit n'est généralement pas évidente pour le chercheur, car, quand il se trouve sous son emprise, il y est identifié d'une manière singulière et est, pour ainsi dire, transformé en cet état. Et, s'il n'est pas guidé par quelqu'un qui connaît bien ce problème, il lui est très difficile de s'en détacher suffisamment pour être capable d'en constater l'effet sur son être.

Il doit apprendre à porter en lui tout au long de la journée un état de questionnement particulier. Il s'agit d'un état de questionnement silencieux et vivant, non formulé en mots, qui, dans la mesure du possible, l'aidera à créer en lui le début d'un éveil indispensable s'il veut commencer à se connaître et à connaître l'état de passivité dans lequel il vit habituellement.

Cet état d'éveil spécifique qu'il éprouve à certains moments, après avoir effectué l'effort nécessaire pour l'évoquer en lui, est extrêmement fragile et délicat à maintenir. A peine le chercheur ressent-il sa présence que, l'instant d'après, il le perd et redevient à nouveau enfermé dans sa condition habituelle d'absence et de passivité d'esprit. (...)

A moins qu'on ne réussisse à susciter en l'être humain un désir fervent de se dégager de la torpeur particulière dans laquelle il est plongé — qui, sans qu'il ne le réalise, constitue un obstacle majeur sur sa route — et à moins qu'on ne le prenne par la main et qu'on ne le guide sur ce chemin si inhabituel et inconnu pour lui (un chemin étroit et hasardeux qu'il ne peut trouver par ses propres moyens), il n'arrivera pas à voir qu'il doit sans cesse, tout en poursuivant ses diverses pratiques spirituelles, faire naître en lui des questions brûlantes afin de libérer en son être certaines énergies qui peuvent stimuler ses efforts et les maintenir vivants.

Il doit se poser le genre de questions qui, d'ordinaire, ne peuvent surgir en lui sans sa participation — des interrogations si profondément troublantes qu'elles le poussent à être intensément éveillé et absorbé intérieurement :

—Quel sera mon état après la mort, si, toutefois, en parlant d'état, je ne me permets pas de me référer à quoi que ce soit de connu dans le monde phénoménal ?'

— De quelle Source mystérieuse et insondable ma vie tire-t-elle son origine ?'

—Quelle est cette force, incompréhensible pour mon esprit limité, qui est en train d'animer ma vie ?'

—Qu'est réellement la vie, et que cherche-t-elle à accomplir, d'une façon si énigmatique, dans cet immense Univers ?'

—Par quel mystère les différents organes de mon corps, qui ont chacun leur vie propre, fonctionnent-ils ?'

—L'espace a-t-il un commencement et une fin, ou est-il vraiment sans limite aucune ?'

—Tous ces milliards de galaxies et d'étoiles qui habitent un Univers si inconcevablement gigantesque, et qui sont séparées les unes des autres par des distances vertigineuses, comment puis-je m'expliquer leur existence ainsi que celle des profondes ténèbres éternelles qui les entourent?'

—Quelle est la nature véritable de ces étranges ténèbres qui, par rapport aux minuscules points lumineux que sont les étoiles, occupent une si grande partie du Cosmos ?'

—Tout comme les innombrables cellules de mon corps, qui naissent et meurent à chaque instant sans savoir qu'elles existent en moi, les astres célestes sont-ils également des cellules vivantes dans le corps incommensurable de l'Être Cosmique ? Et, eux aussi, à une échelle qui me dépasse, naissent-ils et meurent-ils constamment sans savoir qu'ils existent en Lui ?'

—Je suis si infiniment petit dans ce vaste Univers que je semble disparaître dans l'immensité de son espace et être totalement invisible ; est-ce que j'existe réellement, ou n'est-ce qu'un rêve ?'

Toutes ces questions, et bien d'autres, doivent demeurer en suspens dans l'esprit de l'aspirant et il lui faut se refuser à tout commentaire à leur sujet. Elles doivent constamment l'accompagner afin de le rendre intensément éveillé et vigilant, de crainte que la pesanteur ne reprenne force en lui et ne l'attire à nouveau vers le bas, dans son état de passivité mentale habituelle.

Un homme sur le sentier doit, tel un grand scientifique, devenir un 'Chercheur' dans le vrai sens du terme s'il souhaite parvenir à un état d'être particulier qui lui permettra un jour de briser les murailles de la prison dans laquelle son moi profane l'a enfermé, et d'avancer vers les vastes étendues de lumière de son Être Céleste.



Salim Michaël


... Salim Michaël est un authentique Maître spirituel qui a enseigné longtemps en France les moyens d'atteindre l'Eveil , "l'Illumination" et la "Libération" , de "réveiller" le Divin en nous , notre Être véritable . Son étude de l'être humain est absolument extraordinaire !
Un homme à connaître et à lire ... et à étudier ! On ne peut qu'en ressortir "enrichi" intérieurement


Hervé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.net
Hervé ZG
Grande Inspirée
avatar

Nombre de messages : 213
Age : 54
Localisation : Terre
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pratiques spirituelles et Eveil Intérieur   Mar 4 Mar - 3:11

Nouvel extrait de son enseignement :


"L'être humain est appelé à un éveil intérieur particulier par lequel seul il pourra appréhender le sens de son existence et connaître, de son vivant, par une expérience directe, la Source mystérieuse d'où il a émergé et dans laquelle il sera inexorablement ré-absorbé lorsqu'il quittera cette forme d'existence. Mais cet éveil exige de lui des efforts spécifiques qui lui permettront de comprendre l'étrange absence à lui-même ou sommeil diurne dans lequel il passe d'ordinaire sa vie entière sans le savoir. "

Salim Michaël


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.net
Hervé ZG
Grande Inspirée
avatar

Nombre de messages : 213
Age : 54
Localisation : Terre
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pratiques spirituelles et Eveil Intérieur   Mer 8 Oct - 8:53

Une petite anecdote sur Salim Michael :


Un jour , l'une de ses élèves l'invite à manger chez elle et lui présente sa fille de 6 ans . Celle-ci lui demande :

- Est-ce que tu crois en Dieu ?

Et il lui répond dans un grand sourire et avec beaucoup de tendresse :
- Non , je ne crois pas en Dieu ... je CONNAIS Dieu




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pratiques spirituelles et Eveil Intérieur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pratiques spirituelles et Eveil Intérieur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment éveiller le soleil intérieur
» réglement intérieur de notre fac??
» Seul l'amour guérit...Dieu rétabli, restaure, notre être intérieur par l'action du Saint-Esprit
» Une galaxie soufflée de l'intérieur
» C'est à travers la transformation qui se fait à l'intérieur de toi que se projette la lumière que tu cherches.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants d'Essania :: Bibliothèque-
Sauter vers: