Les enfants d'Essania

Forum spirituel
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Témoignage posthume de Jean Moulin , chef de la Résistance

Aller en bas 
AuteurMessage
Hervé ZG
Grande Inspirée
avatar

Nombre de messages : 213
Age : 54
Localisation : Terre
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Témoignage posthume de Jean Moulin , chef de la Résistance   Sam 29 Déc - 18:26

Témoignage de Jean Moulin (chef de la résistance , 1899-1943)

"Il ne m'appartient pas de juger . J'ai accompli mes devoirs envers le peuple , mais lorsque les balles m'ont atteint , j'ai été délivré , délivré ... et je suis parti . J'ai été étonné de ne pas être retenu . Je suis parti , j'ai marché en direction de mes assassins - ils ne me voyaient pas ! J'ai été alors sûr que j'étais bien parti DEBOUT vers la mort .
J'ai attendu , je ne savais pas quoi faire . Et je ne pouvais pas continuer de marcher . Il me serait impossible de parler du temps . À un moment donné , j'ai aperçu une lumière au loin , qui m'attirait . J'ai marché vers elle , mais j'avais toujours contact avec ce paysage qui finalement m'était familier - paysage de la vie de mon incarnation . Mais quelle joie de savoir que je n'étais plus dans le corps ! Je n'ai pas cherché à savoir pourquoi j'étais encore en vie , comment se faisait-il que je puisse encore marcher et me diriger vers cette lumière qui m'appelait , et quelle était-elle . Non , je ne me posais pas toutes ces questions . Pour moi , c'était fini , c'était fini , fini ! Et c'est ce qui comptait , c'était fini , fini ... Car véritablement je n'en pouvais plus des êtres qui s'entre-tuent . Je n'en pouvais plus de cette haine , de ces dénonciations , de ces fusillades et de ces exécutions . Je n'en pouvais plus .
Curieusement , ne regrettant rien , je marchais vers cette lumière qui m'appelait . Oh , j'étais en confiance .J'avais l'impression de marcher , en fait je ne marchais pas . Je croyais que je changeais de place , et en fait la lumière se rapprochait . Quelle curieuse impression !
Je m'adresse à vous qui êtes dans la vie et il vous sera difficile de comprendre cela . Je vous assure que c'est vrai .
La lumière étant arrivée là , c'était comme une porte et ... une femme s'est présentée , une femme que j'ai reconnue . Alors mon amour pour elle a été si fort , j'étais éperdu de joie , je suis allé vers elle . Comment ? En courant , c'est ce que je pensais , peu importe ... et je suis entré dans cette lumière . Ensemble , nous contemplant , nous avons comme "glissé" sur un tapis d'or , dans un couloir de lumière . C'est ce dont je me souviens , parce qu'en vérité , j'étais dans ses yeux . Le monde de l'existence disparaissait et déjà je l'avais oublié !
Une animation dans cette lumière . Tout est devenu "tempéré" . Des silhouettes plus précises et un autre monde m'est apparu . Oui , je me suis éveillé à un autre monde . Je suis né à un autre monde , un monde où enfin il n'y avait pas de guerre , pas de dispute , pas de dénonciation . Un monde où tout semblait harmonieux , où les êtres semblaient vivre en bonne intelligence . Alors je me suis mis comme à arpenter , voulant voir plus , amusant celle que j'ai aimée tendrement . Elle , toujours présente , ne disait rien , très amusée de mes réactions .
Puis , un être ... Je l'ai vu sortant de cette lumière , venant vers moi , se matérialisant - c'est très difficile de trouver les mots exacts . Un gars que j'ai bien connu , que d'autres ont tué ... hum ... "l'ennemi" ! Il était là . Je n'ai pas ressenti de haine . J'ai simplement été étonné . Ainsi , pour lui aussi , notre ennemi , lui qui avait fait tant de mal , qui avait dénoncé , qui avait tué , lui ... lui aussi continuait de vivre . Il s'est placé face à moi et j'ai entendu dans un français merveilleux :
"Je te prie de me pardonner , de ne pas m'en vouloir . Je te demande d'apprendre à me connaître car je te le dis , ce que j'ai fait , ce n'est pas moi qui l'ai fait . j'étais quelqu'un d'autre sur terre et j'ai compris que les êtres , quand ils ne savent pas , obéissent à des pulsions anciennes , à des haines , au pouvoir . En fait , je n'étais pas cela , mais c'est tout comme , puisque j'ai agi comme cela . Je suis délivré de tout , c'est pourquoi je te demande de l'indulgence ."
Et l'être , me laissant dans l'étonnement le plus total , s'est éloigné . J'ai été étonné de ne pas ressentir de la haine , de la violence ou de l'agressivité ... et une voix , je ne sais pas à qui elle appartenait , en moi en moi ou tout contre moi , je ne sais pas comment dire , s'est élevée et a dit : "Tu es entré dans l'enseignement . Sois toujours à l'écoute de ce que tu ressens , car c'est comme ça que tu vas comprendre qui tu es véritablement ."
Moi aussi , comme beaucoup , j'ai été d'étonnement en étonnement , de ravissement en ravissement . Je m'imprégnais d'une autre vie qui finalement ne m'était pas étrangère . Et je me suis aperçu que dans mon incarnation , c'est là que j'étais un étranger . Oui , j'étais un étranger . En tout cas , j'ai toujours agi très justement et je comprends maintenant que j'ai agi en écoutant le bon sens de ma force intérieure - oh ça oui ! Ca oui .
Comme tout le monde , j'ai fait un travail sur moi et je n'en parlerai pas car ce genre de travail est personnel , parce qu'il touche à Dieu . Oui je parle de Dieu . Et c'est pour exprimer Dieu que j'ai souhaité , réclamé de travailler pour vous autres . Cette guerre , cette affreuse guerre , quand on voit tout ce qui se passe maintenant dans ce monde , l'être est fou !... il est à croire que tous ces sacrifices de nos frères n'ont servi à rien . C'est pourquoi je cherche toujours à vous aider . Je fais comme je peux et j'obéis à des sortes de missions . J'effectue des actions très précises sur un plan différent des autres , mais pour qu'il y ait des retombées sur les mentalités .
On vient maintenant me fêter , me déposer des fleurs . Je ne puis rien en dire , car je suis d'une autre vieet j'essaie d'être totlérant . Et ce que je pourrai en dire ne serait pas gentil . Il faudrait que les êtres se responsabilisent plutôt que de passer le temps à fleurir le passé ou à le ressasser . Il faut aller de l'avant , tous ensemble , sans ignorance et sans haine . Il faut que les êtres deviennent responsables et expriment cette liberté intérieure , parce que c'est CA la liberté ! C'est la seule bataille que l'être doit mener et doit gagner . Le reste , c'est de la bêtise et cela n'est qu'économique et politique . Je travaille à tout cela .
Quand on setrouve sur ce plan où maintenant je suis manifesté différemment , quand on voit ce qui se passe , et que l'on est vraiment responsable et qu'on aime les êtres et son pays , alors on agit . Et c'est ce que je fais . En tout cas , soyez toujours courageux tous , tout le temps , quoi qu'il arrive . Vous êtes d'un autre monde , vous le découvrirez plus tard . Vous avez à manifester d'autres pensées , cela se fera plus tard . Pour l'instant , vous êtes tous dans une sorte de néant et tant que vous ne deviendrez pas responsables de ce que vous êtes profondément , tant que vous ne le manifesterez pas , il n'y aura pas grand changement .
Allez , courage ! Je suis venu témoigner , c'est ce que l'on m'a demandé de faire . Je suis heureux d'avoir accompli cela . Ca faisait partie aussi d'une mission ."


Jean Moulin (transmis par Jean-Claude Genel dans son livre "Ce que la mort m'a confié" , éditions des 3Monts)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.net
 
Témoignage posthume de Jean Moulin , chef de la Résistance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etudiant en BTS Electrotechnique au lycée Jean-Moulin (Bèziers)
» Collège Jean Moulin (Le Portel, 62) : un enseignante frappée par une élève de 4eme.
» les énigmes de l'histoire : qui a trahi jean moulin !!
» Artix (64) : le collège Jean-Moulin fermé suite à une série de malaises dans deux salles.
» qui a trahi jean moulin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants d'Essania :: Unis au cristal de la source-
Sauter vers: