Les enfants d'Essania

Forum spirituel
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La musique

Aller en bas 
AuteurMessage
aeyta
Invité



MessageSujet: La musique   Sam 3 Mar - 4:16

Elle nous donne les ailes pour voir au-delà du rêve , au-delà des rives .

À écouter , pris sur http://lebazar.heavenforum.org/



:arrow: http://www.supload.com/listen?s=So9S9p7tVfC
Voici les paroles


Yannick Noah


Ose


Presque rien, juste à part
Et venir plus près
D'autres liens d'autres voix
Au moins essayer
L'étincelle qu'on reçoit
Au premier regard
L'étincelle vient de toi
S'envole au hasard
Et peut tout changer
Alors... Ose, (ose) ose (Oooose)
Redonne à ta vie
Sa vraie valeur

Ose, ose

Redonne à ce monde

Toutes ses couleurs.
Presque rien, un silence
Qu'il faut écouter
Un chemin, une chance
Qu'on peut partager
Pas de doute, pas de peur
Tu peux avancer
Fais ta route
Il est l'heure
Tu dois essayerTu dois tout changer

Ose, (okisé séki now, now, now, now....)
Ose (okisé séki now, now, now, now....)
Redonne à ta vie
Sa vraie valeur
Ose, (okisé séki now, now, now, now....)
Ose (okisé séki now, now, now, now....)
Redonne à ce monde
Toutes ses couleurs.
(okisé séki now, now, now, now....) x2
Presque rien, une route, tu peux avancer
(okisé séki now, now, now, n ow....) x2
Presque rien, un regard, tu peux essayer

Tu peux tout changer

Alors...Ose, (okisé séki now, now, now, now....)
Ose (okisé séki now, now, now, now....)
Redonne à ta vie
Sa vraie valeur
Ose, (okisé séki now, now, now, now....)
Ose (okisé séki now, now, now, now....)
Redonne à ce monde
Toutes ses couleurs.
Ose, (okisé séki now, now, now, now....)
Ose (okisé séki now, now, now, now....)
Redonne à ce monde
Toutes ses couleurs
Revenir en haut Aller en bas
aeyta
Invité



MessageSujet: Re: La musique   Dim 4 Mar - 15:56

santa C'est vraiment le fun d'avoir un forum à lequel ma conscience peut se voir dans un miroir. Je suis sûr que je vais avoir le record de message ici hihihi Rien de nouveau sur le soleil avec moi , la communication est mon lot . Il faut dire qu'il est rare qu'une âme doit être un peu pousser dans la pensée de Dieu :) je blague un peu sur moi C'est le matin et j'ai le goût de RIRE , de sourire .

Voici ce que j'ai trouvé à ce lien
http://www.indiayogi.com/eshop/mdetail.asp?id=1180%20

Chakra Dhyana


Moi et Louise l'avons trouvé par hasard lol! C'est bon de se perdre , on retrouve plein de chose lol! Ok c'est une belle méditation que j'affectionne particulièrement . Elle permet d'harmoniser mes chakras et de plus , lorsque je glisse dans sa vague , tout mon corps vibre et j'entre dans une expérience de chaque plan de mes chakras .


Aéyta Claire

PS : POur ceux qui ne sait pas encore , Aéyta me vient d'un appelle intérieur . Pendant une méditation , un être , voilà à peu près 2000 ans , s'est tourné et m'a appelé . Bref , je suis encore en réflexion sur cette expérience afro


Dernière édition par le Dim 27 Mai - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aeyta
Invité



MessageSujet: Re: La musique   Dim 27 Mai - 14:22

Ce matin j'écoute cette chanson d'une inconnu et ma réflexion que je faisais était celle -là ;

Qu'elle aurait des commentaires désobligeants car elle parle d'Amour qui se veut réuni, oubliant ce détachement pour le grand tous. N'est pas que plusieurs parle de ce UN qui se veut universel , l'obligeant à un regard que les émotions doivent ne plus avoir sa place de son attachement .

Mais moi , suis je une rebelle ? Suis je là pour m'affranchir des portes et murailles qu'on voudraient me parler d'un dogme ? Suis je celle qu'on dit avoir la tête dure car elle ne veut pas de liens , d'où elle provient ?

Je poussa alors ma réflexion plus loin en prétextant que les maîtres étaient eux aussi ces révolutionnaires de lumières . Ils naissent dans la croyance qu'ils peuvent venir aider l'humanité . Ils reculent les barrières de l'igonrance , ne soumettant pas à une pensée populaire mais en étant libre . Regardez différent maîtres , Bouddha qui atteint illumination aussi gras qu'on aurait pu croire qu'il n'avait pas atteint l'équilibre de son appétit . Un autre que le r i r e pourrait se faire prendre pour un déséquilibre ....osez ce regard
lol!

Être artiste , c'est de se découvrir au rythme de nos compositions , de nos histoires et nos couleurs .


C'est ce que j'ai découvert en faisant une autre recherche . Connait pas son nom , seulement un titre comme si il était à la dérive sur un océan . Vraiment merveilleux selon mon oreille de mon coeur .



Désolé je ne peux pas mettre ici que le lien :


https://www.dailymotion.com/video/x1hvog_chanson-inachevee


Dernière édition par le Dim 27 Mai - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aeyta
Invité



MessageSujet: Re: La musique   Dim 27 Mai - 14:46

Petit lien tu grandiras bientôt


voici une petite composition que je n'avais jamais attendu mais que j'aurais pris le temps si cela aurait effleuré mes orteils d'en haut lol! pour ces paroles de ce paradis blanc . La nature est nous et nous sommes la nature , elle se révèle en nous révélant .

bisou


lien

https://www.dailymotion.com/video/xi696_michel-berger-le-paradis-blanc


Durée : 04:33Pris le : 15 octobre 2006Lieu : FranceMichel Berger, de son vrai nom Michel-Jean Hamburger, est un auteur-compositeur-interprète, directeur artistique et arrangeur musical français.

Il est né le 28 novembre 1947 à Neuilly-sur-Seine et mort le 2 août 1992 à Ramatuelle. Il est le fils du célèbre médecin Jean Hamburger et de la concertiste Annette Haas.

Il se fait connaître en tant que chanteur dès l'époque de Salut les copains dans les années 1960. Il passe ensuite à la production chez EMI où il écrit, entre autres, Les Girafes pour Bourvil en 1967. Au début des années 1970, on le retrouve chez Warner où il produit les premiers albums de Véronique Sanson et, plus tard, en 1989, un autre titre, Allah. En 1973, il produit également un album pour Françoise Hardy qui relancera la carrière de celle-ci avec, notamment, le célèbre Message personnel. Toujours pour Françoise Hardy, il produira ensuite un 45 tours (Je suis moi). Il commence à écrire pour France Gall en 1974 avant de l'épouser le 22 juin 1976 et il produira ensuite tous ses albums à partir de 1975. Il produira aussi l'album Rock'n'Roll Attitude pour Johnny Hallyday (1985) dont il mettra en scène, dans la foulée, son spectacle consécutif avant de réaliser celui de France Gall en 1987 (Le Tour de France 1988).

Entre temps, il a composé un opéra rock, Starmania, dont le texte est écrit par Luc Plamondon et dont l'album studio sort en 1978. Il est notamment interprété par France Gall, Daniel Balavoine, Diane Dufresne, Nanette Workman, Éric Estève et Fabienne Thibeault. Starmania, le spectacle remporte un vif succès en 1979, réitéré en 1988 avec, entre autres, Maurane et Renaud Hantson puis avec des distributions différentes lors des reprises dans les années 1990. Une version anglaise, nommée Tycoon est réalisée en 1991 (Archives INA : Présentation de Starmania, le spectacle, TF1, 1979).

En 1990, il met en scène un nouveau spectacle musical dont le texte est toujours écrit par Luc Plamondon. Il s'agit de La Légende de Jimmy, inspiré de la vie de James Dean ; malgré la qualité des musiques, des textes, des interprètes (Diane Tell, Renaud Hantson, Tom Novembre, Nanette Workman) et d'une mise en scène signée Jérôme Savary, ce spectacle n'obtiendra pas le succès mérité.

Il fût également le compositeur de plusieurs musiques de films, à savoir celles de Mektoub, un film algérien d'Ali Ghalem en 1970, de Sérieux comme le plaisir de Robert Benayoun en 1975, de Tout feu, tout flamme de Jean-Paul Rappeneau en 1982 et de Rive droite, rive gauche de Philippe Labro en 1984. Il composa également les musiques de films publicitaires dont la célébrissime Orangina.

Homme de cœur, il fait partie des rares artistes français à s'être engagé de très près dans des œuvres humanitaires, exclusivement pour celle d'Action Écoles en 1985 aux cotés de France Gall, Richard Berry et Daniel Balavoine, mais aussi pour l'Ethiopie avec Renaud (Chanteurs Sans Frontières) et pour Les Restos du cœur avec Coluche.

Le 2 août 1992, la France est en deuil. Elle perd l'un de ses plus talentueux musiciens du XXe siècle ; quelques semaines après avoir sorti, pour la première fois, un album très attendu interprété en duo avec France Gall, Double jeu, Michel Berger meurt foudroyé par une crise cardiaque au milieu d'une partie de tennis alors qu'il passait ses vacances à Ramatuelle avec son épouse. Il est enterré au cimetière de Montmartre à Paris.

Musicien et compositeur avant-gardiste, Michel Berger restera un pilier de la chanson française de la deuxième moitié du XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magasin de musique
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» 'Musique' gothique et satanisme
» choix musique
» Musique et Océan ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants d'Essania :: Unis au cristal de la source-
Sauter vers: