Les enfants d'Essania

Forum spirituel
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interview avec Drunvalo (suite)...

Aller en bas 
AuteurMessage
Shamania
Néophyte


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Interview avec Drunvalo (suite)...   Ven 16 Fév - 2:20

Marie : Ainsi une solution serait d’apprendre à respirer et arrêter de manger ?

Drunvalo : C’est une bonne démarche. Il existe un livre en Allemagne, publié par mon nouvel éditeur qui explique comment en 9 jours vous pouvez apprendre à vivre sans nourriture et sans eau. Vous allez tirer vos nutriments à partir du prana et l’air afin de vivre sans rien.

Yogananda est sur le point de démontrer au monde ceci. Tout le monde pense qu’il est mort. Il n’est pas mort. Lorsque Yogananda « mourut » dans les années 1950, toutes ses fonctions physiques s’arrêtèrent. Après 20 jours, d’après les légistes officiels, son corps avait une apparence tout à fait normale, mais il ne respirait plus, son cœur ne battait plus, rien. D’une certaine manière il va se réveiller et dire, Vous voyez ? J’ai dormi plus de cinquante ans sans nourriture, ni eau, ni rien et je vais bien. C’est ça le Kriya Yoga. C’est ça le résultat de travailler avec les Devas et l’énergie de lumière de la Terre Mère. C’est notre droit de naissance Divin dont la plupart des gens ne croient pas en lui.

Marie : Pendant votre séminaire nous avons appris à sortir de notre mental et aller dans le cœur et opérer à partir du lieu sacré dans le cœur. Vous avez expliqué comment le mental fonctionne dans la dualité et alors que nous vivons dans le cœur, nous « sommes » juste (pur être). Si tous les participants de vos séminaires pratiquaient la méditation du cœur, est-ce que cette énergie se développerait de manière exponentielle, nous aidant tous à combattre ainsi la peur et aider à réaliser une transition plus facilement ?

Drunvalo : Cela aidera à se libérer de la peur mais ce n’est pas exactement comme ceci fonctionne.

La Terre Mère est en train de changer le monde. Elle maîtrise la situation maintenant, ainsi nous n’avons pas à tout faire mais simplement être au service. Si elle demande quelque chose, nous allons le faire, et si elle ne le demande pas, alors nous pouvons nous relaxer. Nous avons gagné le jeu, presque tout est en place. Tout est en équilibre. Il y a des choses à faire, mais on s’en occupera … Nous n’avons qu’à continuer d’avancer,. Mais il vient un temps où s’asseoir dans un restaurant comme celui-ci sera du passé. Nous ne serons plus capables de le faire et la chose la plus importante qui m’inquiète de cette période est que les bons artisans de lumière ne soient pas dans la peur et pensent « oh, tout est fini ». Non, ce n’est que le début. Gardez-vous d’avoir peur et croyez dans la présence de Dieu. Nous allons sans doute perdre quelques personnes au cours de cette période, par contre, si vous avez peur, ce sera fini.

Lorsque tout commencera à s’effondrer, les indiens Taos disent, rentrez chez vous, et tirez les rideaux afin de ne pas voir la folie qui se déroule, qui pourrait être source de peur. Et là, restez dans votre cœur et laissez la Terre Mère et toutes les énergies dont vous faites partie, faire le travail et gardez confiance. C’est facile à dire mais plus difficile à faire. C’est comme quand vous avez le cancer ou quelque chose de ce genre et qu’on dit aux gens qu’ils vont mourir, et là ils s’inquiètent vraiment. Mais nous sommes immortels. Nous avons toujours été vivants, et nous allons nous en sortir cette fois-ci. Rappelez-vous que c’est une période de transition. Les transitions sont toujours un peu de la folie. N’ayez pas peur et soyez dans la présence de Dieu.

Je resterai sur la Terre. Là où nous irons en tant que planète, c’est de là où je viens. C’est pourquoi j’ai été envoyé ici, car il devait y avoir une connexion de mémoire. Donc à présent, les maîtres ascensionnés ont entrepris leur retour ici. Certains SONT de retour ici, afin que l’humanité connaisse le chemin et aie la compréhension. Celle-ci est déjà en nous. Elle se trouve en qui nous sommes. Elle est dans notre ADN actuellement.

Marie : J’ai été fascinée par votre partage concernant l’énergie de la terre (kundalini) qui s’en va du Tibet. Et qu’après avoir été bloquée dans la Canal de Panama pendant quelque temps, elle a été finalement libérée, grâce aux centaines de tribus, il y a cinq ans, et maintenant elle arrive au Pérou et au Chili. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet, en particulier à propos de la Pyramide Blanche ?

Drunvalo : Il y eut une Pyramide Blanche au Tibet que des explorateurs ont retrouvé. Il y en avait aussi une au temps de l’Atlantide. A présent l’énergie s’est déplacée au Chili. Quelqu’un va la créer physiquement là bas, car ce lieu deviendra le plus important dans le monde.

Marie : Quand est-ce que l’énergie a été libérée du Panama ?

Drunvalo : Ce fut en Septembre 2001, juste au moment du 11 Septembre. Mais il a fallu plus de temps pour qu’elle arrive en Amérique du Sud, et ce fut vers le milieu de 2002 qu’elle arriva en fait au Chili. Il y eut 112 tribus qui formèrent un cercle en attendant l’énergie. Depuis 2002, tout à été finalisé. Je suis en train d’écrire un livre à ce propos, afin que toutes ces histoire et tout ce qui concerne ce thème soit diffusé rapidement.

Marie : Pouvez-vous nous parler de votre prochain livre ?

Drunvalo : Le livre concerne la Kundalini de la Terre, son mouvement et tout ce qui s’est produit avec les tribus d’indiens et leurs cérémonies à propos de cette nouvelle énergie. C’est aussi une histoire d’espérance et d’inspiration car c’est un EVENEMENT TRES POSITIF qui a lieu. C’est aussi une histoire d’inspiration pour le féminin car il s’agit du changement d’énergies passant du masculin au féminin.

Marie : Une dernière chose, pouvez-vous dire quelques mots sur les huiles de Mikael Zayat, la série des Archanges ?

Drunvalo : Je ne les ai pas toutes essayées mais j’aime vraiment les huiles appelées Archange Metatron, et aussi Michael et Marie Madeleine. Les Divin Féminin et Sans Peur, ont un arôme agréable.

Si vous êtes poussé vers l’une d’elles c’est que c’est bon pour vous. Mais vous savez moi, j’aime toutes les huiles de Mikael Zayat. J’aime aussi les cristaux, mais tout compte fait, nous avons besoin de réaliser que le corps humain a tout en lui-même. Nous n’avons même pas besoin de nourriture.

Nous atteindrons un point où vous n’aurez plus besoin de tout ceci. Vous n’aurez qu’à demeurer dans votre cœur et simplement ETRE.

Marie : Merci beaucoup Drunvalo.

www.4dshift. com

------------ --------- --------- --------- --------- --------- -
Auteur : Drunvalo
Interview Marie Allizon
Traduit par Renée Royer-Salles
Langue originale: français
liste lumitoile
Pour s'abonner à la liste envoyez un email à
Lumitoile-abonnemen t@yahoogroupes. fr
diffusion : http://lumiweb. org

Vous pouvez diffuser ce message à condition que
l'intégralité en soit conservée y compris ces quelques lignes.
Pour envoyer des messages à diffuser, veuillez
formater vos messages ainsi avec la source, les
crédits de traduction éventuelle et ces lignes
présentes encadrées par deux lignes de traits d'union, merci.
------------ --------- --------- --------- --------- --------- -

Interview[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé ZG
Grande Inspirée
avatar

Nombre de messages : 213
Age : 54
Localisation : Terre
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Interview avec Drunvalo (suite)...   Ven 16 Fév - 4:32

Merci pour cet extrait d'interview Shamania ! Very Happy








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.net
 
Interview avec Drunvalo (suite)...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview avec Drunvalo Melchisédech
» Interview de Charles Bolden, le patron de la NASA
» Une interview avec le Vénérable Hénépola Gunaratana
» Toujours cette confusion avec le terme "nutritionniste"
» Entrevue avec Serge Fiori, l'âme du groupe "Harmonium" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants d'Essania :: Unis au cristal de la source-
Sauter vers: